Sortie TMS n° 13619  -  Cinéma / Michel Ange

La sortie

Intitulé Cinéma / Michel Ange
Date Mardi 27 octobre 2020
Heure 18:00
Heure max d'inscription 1 heure avant (jusqu'au 27/10 à 17:00)
Durée prévisible de la sortie Environ 2 heures
Places 6 places (actuellement 6 inscrits)
Sortie suivie par 3 personnes
Lieu CLERMONT FERRAND (63)
Groupe local TMS Clermont-Ferrand (63)
Type de sortie Cinéma
Sortie gratuite ? Non
Enfants acceptés ? Sortie sans enfants
Liste complémentaire acceptée ? Non
   Accessible PMR ? Oui
Visites 57 visiteurs

Organisateur

    

Photo de la sortie

Lyylyy

Présentation de la sortie

Réalisateur : Andrey Konchal*****ky

Durée : 2h09

Genre : biopic, drame, historique

Avec Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello, Federico Vann, Glen Blackhall

Synopsis

Michel Ange à travers les moments d'angoisse et d'extase de son génie créatif, tandis que deux familles nobles rivales se disputent sa loyauté.

Pour en savoir un peu plus : https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=277997.html

Critique Bande à part (Source)

L’ambition d’Andreï Konchal*****ky pour concevoir Michel-Ange (Il peccato) est immense : comment élucider les tourments d’un artiste hors du commun, un génie, dont l’art sublime a perduré jusqu’à nous ? Avec ce vingt-quatrième long-métrage, le cinéaste russe, qui travailla longtemps avec Andreï Tarkowski et fut proche de Pier Paolo Pasolini, offre une réponse personnelle, une vision spectaculaire, dont la beauté est à couper le souffle. S’entourant d’historiens spécialistes de la Renaissance, huit années auront été nécessaires à la réalisation de ce film, dont le spectateur découvre, dès les premières images, le très haut niveau d’exigence. 

La reconstitution historique est en premier lieu renversante. Les cadrages (au format quatre tiers) enserrent une méticulosité ininterrompue de couleurs, de costumes, de paysages, de décors. Chaque plan ressuscite la magie de la Toscane d’alors, telle une succession de tableaux vivants invitant à la contemplation, un voyage dans le temps digne des plus grands cinéastes du genre, Visconti, Kubrick, Sokourov en tête.

Le défi d’Andreï Konchal*****ky est fou, car rien ne laisse supposer à l’image qu’il lui aura fallu reproduire scrupuleusement à l’échelle la chapelle Sixtine comme les résidences de Michel-Ange, nombre de rues et places de Florence, jusqu’au port de Carrare lui-même. Mais au-delà, Michel-Ange (Il peccato) impressionne encore par sa tonalité, sa simplicité et son vérisme, propre au cinéma néoréaliste italien, que l’on est en joie de retrouver à l’écran.

Critique Première (Source)

Il y a le monolithique de 2001 et, désormais, le bloc de marbre blanc de Michel-Ange. Dans les deux cas, son apparition cristallise les passions et c’est sur leur surface à priori lisse que se fracassent les mystères du monde. « Ce n’est pas un bloc, c’est un monstre ! » éructe ici Michel-Ange. En se confrontant à l’un des artistes les plus immenses de l’histoire de l’humanité, Andreï Konchal*****ky (Runaway Train, Tango & Cash…) devait savoir où placer l’esthétique de son récit : lové dans une Renaissance dorée ou au contraire dans la fièvre et dans la boue.

Son Michel-Ange (Alberto Testone, d’une justesse inouïe) est présenté d’emblée comme une semi-loque, alcoolique et fou, son génie créateur coincé entre les désirs de deux familles rivales, « des assassins qui ne méritent pas toute cette beauté ! ». L’artiste ne peut dès lors exister que loin de ses contingences humaines, loin du tumulte, dans la montagne à chercher la matière sur laquelle il posera ses mains. Le film s’attarde sur la force tellurique d’un monde que les hommes subliment et saccagent en même temps. 

Konchal*****ky parvient avec une simplicité apparente à nous faire ressentir les affres de la création. Son film reste concret, la transcendance s’impose d’elle-même, sans s’exhiber. On revient inlassablement sur la terre ferme après avoir cru tutoyer les Cieux : « Je cherchais Dieu, j’ai trouvé l’Homme… », se désespère l’auteur de la chapelle Sixtine. Triste sort. Le film, lui, est en tous points sublime.

___________________________________________________________________________________

Le mardi, c'est cinéday ! Le prix de l'entrée sera fonction du nombre de cinédays que l'on pourra trouver : 3,50€ minimum et 7,10€ maxi. Priorité à la liste principale.

Si vous pouvez obtenir un cinéday, merci de l'indiquer dans un commentaire.

****************************************************************************************************************************************

FILM EN V.o.s.t.f

(désolée, c'était ça ou rien).

L'horaire  a été modifié (couvre-feu), je m'adapte donc aux nouveaux horaires !

_________________________________________________________________________________

Je serai là vers 17h50.

Je m'occupe de l'achat des entrées jusqu'à 18h00 maxi. Ensuite, ce sera à vous d'assurer en cas de retard.

la séance commence à 18h15.

Pour en savoir plus

Merci de vous connecter (ou de vous inscrire gratuitement sur TMS) pour :
  • Voir la liste des participants
  • Voir les coordonnées exactes
  • Voir les commentaires des participants
  • Voir les profils détaillés des participants
  • Et bien sûr... vous inscrire à cette sortie TMS